Critiques et commentaires

www.choisirunlivre.com (France) cote : ***

Sujet : Depuis sa plus tendre enfance, Ludivine a une passion bien étrange aux yeux de tous : elle ramasse des pierres dans le lit de la rivière et les polit. Certains la surnomment « la Fêlée », mais Ludivine n’en a cure, elle continue inlassablement à emplir la grotte dans laquelle elle vit avec ses parents et son jeune frère. Un jour cependant, ses parents ne rentrent pas. A elle désormais de s’occuper de Virgile et d’assumer un quotidien bien difficile qui lui est rendu moins amer grâce à son trésor qui suscitera bien des convoitises…

Commentaire : Cette belle histoire se situe sans cesse à la limite du roman et du conte. A la fois émouvante et pleine de rebondissements inattendus, cette aventure, bien écrite, facile à lire grâce aux chapitres courts et au vocabulaire accessible, est intéressante à bien des points de vue. L’auteur, qui a trouvé là un sujet original, y développe des sentiments positifs ; les personnages principaux sont attachants, courageux, loyaux, bons ; quant aux méchants, ils sont punis à juste titre de leur forfaiture. Beaucoup de fraîcheur et de tendresse, donc, dans ce roman au charme indéniable. Rédigé par COP

Bibliothèque du Séminaire Saint-François

Public cible: 12 ans et plus – À 17 ans, Ludivine est contrainte de veiller sur son frère, de sept ans son cadet. Elle doit ainsi mettre un frein à sa passion maladive pour le polissage de pierres de rivière. Mais lorsque l’eau de son ruisseau se tarit, la jeune femme faiblit et Virgile, qui n’a quitté leur grotte que pour assurer leur subsistance, se sentant redevable, court trouver l’origine de cette sécheresse. Il découvre ainsi un sentiment de liberté qu’il ne voudra plus perdre. Au cours d’une de ses sorties, il trouve et sauve une petite souillon qu’il ramène chez lui, bien que Ludivine ne veuille pas d’une autre bouche à nourrir. Mais lorsque Brutus Lericom, l’oncle richissime et despotique de la pauvre enfant, surgit en colère devant leur antre, Ludivine est forcée d’accepter de marchander ses précieuses pierres en échange de la vie sauve de Pucette. Voyant leur vie devenir de plus en plus misérable, ayant de surcroît recueilli une louve blessée, Ludivine n’a qu’une idée, retrouver son bien le plus précieux… — Un roman aigre-doux se rapprochant du conte initiatique, mettant en scène des personnages aux personnalités complexes qui effectuent un voyage intérieur à travers des aventures teintées de merveilleux et au cours desquelles ils mesurent leur courage, leur solidarité et leur empathie tout en côtoyant une faune pourvue de parole, de sentiment et de sagesse. Bons lecteurs. (Source: SDM)

« [Une] histoire enchanteresse. […] Un conte merveilleux. »

La Terre de chez nous, 9 octobre 2008

Une histoire de tendresse, de passion et de générosité menant parfois vers des contrées froides et hostiles. Un conte qui fait l’éloge de l’acte créateur. Beau et touchant.

Louise Turgeon, Planète Québec, 23 septembre 2008